10 erreurs à éviter en rédaction web

Julien Thomas
6 octobre 2023

Si tu es comme moi et que tu as essayé de rédiger toi-même ton site web, tu sais à quel point la rédaction web est beaucoup moins facile qu’elle en a l’air! On expérimente vite le syndrome de la page blanche (tu sais de quoi je parle, hein?), et une fois qu’on a de l’inspiration, on se relit et on trouve ça moche. 

Pourquoi? Parce que la rédaction web, c’est une discipline à part entière qui demande des connaissances, de l’expérience et du temps.

Heureusement, j’ai la chance de travailler avec non pas une, mais bien deux super rédactrices web, autant pour mon site web que pour ceux de mes clientes. Et ça tombe bien, elles s’appellent toutes les deux Maude : Maude Alie et Maude Lambert-Bonin.

À force de les côtoyer et de collaborer avec elles, je comprends tellement de choses! Je vois entre autres comment on peut améliorer les textes web pour qu’ils soient plus performants. Mais surtout, je vois maintenant les erreurs que je faisais et que tu fais probablement sans t’en rendre compte.

Allez! Je te partage ici en rafale nos 10 capsules vidéos sur les erreurs à éviter en rédaction web. Je suis sûr que tu vas apprendre quelque chose et t’en servir pour bonifier tes textes web comme une pro!

Erreur 1 - Toujours parler au « nous »

Parler de ton entreprise, c’est bien. Mais parler à ton lecteur, c’est encore mieux! 

Dis-toi que ton client cherche d’abord et avant tout une solution à son problème ou un moyen de réaliser son rêve ET NON une entreprise comme telle. En t’adressant à lui directement, tu lui démontres que tu peux lui apporter ce qu’il souhaite.

OK, mais concrètement, ça veut dire quoi?

  • Inverse la tendance en écrivant à ta clientèle, particulièrement dans les titres et les sous-titres. 
  • Utilise l’impératif présent (un peu comme si tu donnais un ordre, une suggestion).
  • Garde en tête que tu peux parler au « nous » dans la page À propos, par exemple, ou encore pour renforcer ton argumentaire.

Erreur 2 - Rédiger des gros blocs de texte plate

Les sites web avec d’énormes pavés de texte qui ne finissent plus de finir, ça fait peur… Et honnêtement, personne n’a envie de lire ça — même pas toi qui l’as écrit!

En y allant de façon plus dynamique, légère et structurée, tu offriras une meilleure expérience de navigation aux visiteurs de ton site web.

Oui, mais comment faire pour alléger le texte?

  • Insère des sauts de paragraphe pour laisser respirer le texte et ton lecteur.
  • Inclus des titres et des sous-titres pour guider la lecture.
  • Varie le type de contenu (ex. : texte, icônes, liste à puces, numérotation, images, etc.).
  • Rédige tes textes sous forme de petits blocs structurés plutôt que sous forme d’un long texte ennuyeux.
  • Ajoute des appels à l’action pour inviter les visiteurs à poursuivre leur navigation ou à télécharger un document pour aller plus loin.

Erreur 3 - Ne pas utiliser d’appel à l’action

Est-ce que l’on retrouve des appels à l’action sur ton site web? 

Un appel à l’action (aussi appelé CTA ou Call To Action) est un court texte (une phrase maximum) dont le but est d’inciter l’internaute à effectuer une action précise (ex. : inscription, clic, demande de devis, demande de rendez-vous, achat en ligne, etc.).

Sans appel à l’action, tu risques de passer à côté de pas mal d’opportunités et de perdre plusieurs clients potentiels qui ne reviendront peut-être jamais sur ton site web…

D’accord, mais comment ajouter des CTA?

  • Avant de rédiger une page de ton site web, détermine quel est son objectif ultime. Autrement dit, quelle action aimerais-tu que le visiteur entreprenne sur cette page?
  • Mets un bandeau d’appel à l’action à la fin de la page (ex. : « Obtenir un devis » ou « Demander une consultation en ligne », par exemple).
  • Indique clairement quelle est la prochaine étape. Te contacter? Commander un produit? Prendre rendez-vous?
  • Raffine le libellé de tes appels à l’action pour aller plus loin que le traditionnel « En savoir plus ».

Erreur 4 - Utiliser des termes trop techniques

En tant qu’entrepreneure, tu évolues dans un domaine bien précis, avec un langage propre à ce secteur. Mais est-ce que tes clients parlent le même langage technique que toi? Probablement pas!

L’idée, c’est d’identifier les expressions que ta clientèle emploie pour augmenter tes chances de sortir dans les premiers résultats sur Google.

Nos astuces pour trouver le bon vocabulaire

  • Se fier aux outils de recherche de mots clés.
  • S’inspirer des expressions dans la section « Recherches associées » sur Google.
  • Se baser sur les personas de ton entreprise.
  • Valider tes hypothèses auprès de clients réels.

Erreur 5 - Écouter tout ce qu’on te dit sur la rédaction web

« Il me semble que je n’aurais pas écrit ça comme ça. » « J’aurais utilisé un autre terme… » Avoue que c’est facile de se laisser influencer par ton entourage pour les textes de ton site web!

Parce que la rédaction web ne requiert pas, à première vue, de compétences techniques comme le design ou la programmation, tout le monde peut s’improviser rédacteur, même ton beau-frère!

À garder en tête

  • Engager une rédactrice professionnelle pour son site web, c’est lui faire confiance et travailler avec elle, pas avec tout le monde autour pour les textes.
  • Rédiger des textes pour le web, ce n’est pas comme écrire un article de journal ou une lettre. Le web est un tout autre univers!

Erreur 6 - Mal planifier ton projet web

S’y prendre à la dernière minute pour trouver une rédactrice web, c’est non! Plus tu attends avant de faire tes recherches, plus le risque de déraillement de ton projet augmente…

Pourquoi? Parce que les rédactrices web les plus talentueuses avec une clientèle bien établie sont déjà occupées avec d’autres clients.

Bien se planifier, ça rapporte!

  • On travaille avec des ressources compétentes et motivées.
  • On évite de gaspiller temps, argent et énergie inutilement.
  • On génère des résultats beaucoup plus profitables.

Erreur 7 - Magasiner la rédaction de ton site web en te fiant uniquement sur le prix

On ne se le cachera pas, le prix est un facteur important à regarder, mais ce n’est pas le seul élément à considérer pour choisir la personne qui va rédiger ton site web.

Il faut aller au-delà du montant sur la soumission pour faire un choix éclairé qui tient compte d’autres critères clés comme la qualité de l’offre, l’expérience client, le style de rédaction et le fit avec la personne.

Des questions à poser pour éviter de comparer des pommes avec des oranges!

  • Quel est le type de tarification? Au mot, à l’heure ou à forfait?
  • Qu’est-ce qui est inclus? Recherche de mots clés, rédaction des balises title et métadescription, révision linguistique, nombre de rondes de modification, assurance qualité des textes intégrés, etc.

Erreur 8 - Vouloir des textes de qualité, rapidement et pas cher

On vit dans un monde où tout va vite, où tout est urgent, où l’on veut tout pour demain matin. Mais est-ce que c’est réaliste d’avoir des textes de qualité dans un délai rapide et à moindre coût?

La rédaction d’un site web, ça passe par une réflexion en amont et un processus structuré. Ça ne s’improvise pas. Surtout si l’on vise des résultats tangibles. Alors, pose-toi des questions si une personne ou une entreprise te promet des textes pour ton site web rapidement…

Quelques red flags à surveiller

  • Une disponibilité immédiate pour rédiger, tandis que la plupart des rédactrices web ont déjà des mandats en cours.
  • Aucune rencontre de démarrage ni de cueillette d’informations.
  • Une rédaction ultra rapide, en quelques jours seulement (la rédaction web est un travail en profondeur qui demande du temps).
  • Les formules miracles avec des textes parfaits du premier coup. Vraiment?

Erreur 9 - Surcharger tes textes avec du contenu inutile

Si tu es du genre à bourrer tes textes d’une foule d’informations, alors on s’adresse à toi ici!

Le courant du minimalisme qui s’implante dans nos vies, c’est aussi bon pour ton site web. En épurant tes textes pour mettre en valeur les éléments importants, tu vas gagner en pertinence, en clarté et en crédibilité.

Voici des exemples d’informations non essentielles à retirer de ton site web

  • La description longue des services sur la page d’accueil (garde ça pour tes pages de services).
  • Le fameux numéro de télécopieur — qui utilise encore ça de nos jours?
  • Les tournures de phrases lourdes et complexes — bye, bye!
  • Les microdétails (vas-y plutôt avec des articles de blogue, des vidéos ou des publications sur les réseaux sociaux).
  • Les renseignements désuets qui ne sont plus à jour — un ménage s’impose!

Erreur 10 - Voir la rédaction de ton site web de façon isolée

Quelqu’un fait ton site web et quelqu’un d’autre rédige tes textes, MAIS les deux personnes ne se parlent pas en cours de processus? 

La pire chose, pour une rédactrice web, c’est se faire dire : « Voici, les maquettes sont déjà montées, la structure est déjà toute faite, peux-tu juste remplir les trous? »

Comment faire pour éviter ça à tout prix?

  • Impliquer la rédactrice web dès le début du processus, entre autres à l’étape des maquettes schématiques.
  • Considérer l’expertise unique de la rédactrice web au même titre que les autres professionnels dans le projet.
  • Donner une certaine flexibilité à la rédactrice web tout au long du processus.
  • Encourager la cocréation, c’est-à-dire le travail d’équipe et la mise en commun des talents de chacun et de chacune.

Ouf! Besoin d’aide pour ton site web?

Prête à créer un site web 
qui rapporte?

Prenons le temps d’échanger sur ton projet pour voir comment je peux t’aider à le concrétiser.
Et si on jasait?

Pour me contacter

Zone client

2018-2023 © Julien Thomas (PI WEB) - Tous droits réservés

 - Politique de confidentialité

 - Politique relative aux Cookies

crossmenuchevron-down